Master class fraude du tachygraphe numérique

Ouverture de la Master class 2010 sur les fraudes et manipulations aux tachygraphes digitaux et aux limiteurs de vitesse à Osnabrück


Mesdames et Messieurs,

C'est pour moi un grand plaisir et un honneur de vous accueillir au sein de l'académie conventuelle catholique historique d'Osnabrück.
Je me réjouis, à nouveau, des conférences et des débats professionnels et constructifs que j'attends d'un tel séminaire et suis heureux que nous puissions à nouveau profiter d'un lieu si convivial en 2010.

Mais avant tout, je voudrais souhaiter la bienvenue à M. Frido de Vries, Vice-président de la police d'Osnabrück, M. van de Beek de TISPOL et M. Damian Viccars de l'IRU.
Rien ne me réjouit plus que l'intérêt très vif porté à ces travaux spécifiques.

Je voudrais remercier tout spécialement les organisations ECR et TISPOL qui ont si bien préparé cette nouvelle session de notre Master Class 2010 "fraudes et manipulations aux tachygraphes digitaux et aux limiteurs de vitesse". Je voudrais mentionner à cet égard les responsables des deux organisations, M. Gérard Schipper (président, groupe de travail ECR-TWG) et M. Martin Bonthius (président, groupe de travail TISPOL -TWG).

Je suis en outre très heureux de vous informer aussi que depuis la dernière réunion du Comité directeur ECR, mercredi dernier à Madrid, Gerard Schipper a également été élu délégué général de ECR. Gérard, une fois de plus, toutes mes félicitations.

Tous mes remerciements enfin à Helfried Gössel de la police d'Osnabrück, pour avoir une fois de plus hébergé cette Master Class. Tous ceux qui ont préparé une telle réunion connaissent le travail qu'il faut abattre pour que ce soit une réussite.

Dans l'histoire commune de leur coopération, ECR et TISPOL peuvent s'enorgueillir de cinq années et demie de travail fructueux basé sur le respect et le transfert de connaissances mutuelles. Durant tout ce temps, ce fut un plaisir de constater combien nous avons pu accroître nos connaissances théoriques et pratiques du secteur des tachygraphes analogiques et digitaux. Ce transfert de connaissances spécialisées revêt une grande valeur tant pour chaque instance nationale de contrôle que pour les autres organisations européennes et internationales.

Mais au-delà de cet aspect qui concerne les membres actifs de ce groupe de travail, nous avons aussi ressenti que la communication de savoir-faire et d'expériences au sein de ce secteur de travail aide aussi les autres instances de contrôle à améliorer leur niveau de pratique et l'harmonisation des mesures à prendre quand on est confronté chaque jour à différents types de tachygraphe.

Je sais que vous êtes tous parfaitement conscients de l'importance cruciale d'une coopération européenne entre nos organisations. C'est dès lors pour moi un grand plaisir de vous informer que le contrat de coopération entre ECR et TISPOL a été reconduit, ce qui fut aussi fait à Madrid la semaine dernière. La nouvelle déclaration d'intention a été signée par les actuels présidents de ECR et TISPOL, M. Luiz Martinez et M. Javier Sanchez-Ferragut.

C'est là, je pense, un pas très important dans la bonne direction. Je crois parallèlement que nous ne devons cesser d'étendre nos activités bilatérales. Le succès de cette coopération est le fruit d'une compréhension mutuelle, de vos infatigables efforts pour améliorer le travail des instances de contrôle, et - dernier mais pas des moindres - aussi de notre amitié. Aujourd'hui, la collaboration entre ECR et TISPOL est une tâche qui s'inscrit naturellement dans notre agenda, et une partie devenue familière du travail quotidien de tous nos contrôleurs.

L'une des principales structures de notre collaboration et de notre travail commun, c'est le groupe TWG (Tacho Web Group). Il y a deux semaines, le BAG a eu le plaisir d'être invité par ce groupe de travail qui fêtera son cinquième anniversaire en septembre de cette année.
Le TWG se réunit trois à quatre fois par an en des lieux différents. Ses principaux enjeux sont l'amélioration et l'harmonisation des méthodes de détection des manipulations des tachygraphes et des limiteurs de vitesse. Le TWG se consacre au développement et au partage d'expériences profitant à l'entraînement des officiers contrôleurs et au choix des meilleurs outils disponibles pour détecter et identifier les manipulations en la matière.

Ces connaissances sont exploitées aux différents niveaux de nos organisations et communiquées à la Commission européenne. Dans le cadre de son travail, le TWG a identifié et recensé différents types de manipulation. Ces informations ont permis de développer un matériel pédagogique très étendu. Citons notamment ce qu'on appelle le “Tachobook” que le TWG diffuse sur un site Web à accès restreint. Le contenu de ce “Tachobook” est sans cesse mis à jour.

Aujourd'hui, la part la plus importante du travail du TWG, c'est la préparation des présentations et des conférences de la présente session de la Master Class. Depuis l'an passé, ce groupe de travail est en effet responsable de cette synergie.
A nouveau, tous mes remerciements pour les efforts qui ont été consentis en vue de nous faire tous profiter de cet événement que nous apprécierons à chaque moment.

Mais un tel succès, nous ne le devons pas qu'à une seule organisation. Aujourd'hui, nous avons besoin de réseaux stables, fiables et de confiance. Voyons dès lors quels sont les différents réseaux au niveau national et international.

Au niveau fédéral, l'Allemagne organise un échange national annuel d'expériences en différents endroits, entre l'Office fédéral du Transport des marchandises et l'organisation policière fédérale d'Etat. Certains de ses représentants sont parmi nous aujourd'hui, bien entendu.

Normalement, ces réunions durent une semaine durant laquelle les membres de cette commission discutent des nouveaux enjeux et des problèmes qui surgissent en matière de supervision des ateliers agréés. Ce n'est pas, je crois, un problème uniquement allemand. Je reviendrai sur ce point plus tard.

Au niveau international, le TWG est un groupe de travail prépondérant. On peut aisément attester du succès du TWG mais aussi de cette Master class par le nombre de fraudes et de manipulations aux tachygraphes détectées. Le TWG a recensé plus de 13.000 cas rien que pour l'année 2009. Mais je ne veux pas marcher sur les brisées des orateurs à venir...

Cette Master Class doit faire face a une résistance de plus en plus professionnelle, et à son développement très rapide. L'an passé, nous avons dû admettre que la part des manipulations hautement professionnelles croît à un rythme vraiment alarmant. La qualité de ces manipulations nous fait croire qu'elles émanent de vrais professionnels, et peut-être même d'ateliers agréés. Nous avons aussi découvert sur Internet des offres commerciales pour ce qu'on pourrait appeler un "service complet de manipulation" assuré par des ateliers professionnels de réparation. Quant au coût de telles manipulations, il est très réduit puisqu'il n'excède guère 300 ou 400 €, soit presque rien comparé aux résultats des fraudes ou aux préjudices financiers encourus par les concurrents loyaux.

Actuellement, force nous est de réaliser qu'au-delà des risques découlant du non-respect des lois sociales, avec tous les inconvénients en résultant pour la sécurité du trafic, il y a aussi un risque croissant du côté technique. De nombreuses manipulations ont de funestes conséquences pour le fonctionnement des systèmes de sécurité du véhicule. Citons, par exemple, les effets encourus au niveau de la gestion du moteur, du circuit de freins, de l'ABS et du frein moteur.

C'est donc l'une des grandes missions pour les temps à venir, mais je crois que nous ne sommes pas seuls dans un projet si ambitieux. Je peux dire que le BAG est reconnaissant du soutien que l'on peut accorder et soutiendra lui-même du mieux qu'il peut les efforts de ECR ou de toute autre instance européenne.
Aujourd'hui, c'est en applaudissant le précieux et utile travail fourni par les organisations internationales ECR et TISPOL que je déclare ouverte la Master Class 2010 "fraudes et manipulations aux tachygraphes digitaux et aux limiteurs de vitesse".

En avant toutes !

Merci de votre attention.
 


X  Recent articles
Tous articles