Échange multilatéral Timisoara

L’échange multilatéral ECR s’est tenu du 25 au 29 août à Timisoara en Roumanie. Cet échange a été organisé par l’Autorité des transports routiers roumaine (ARR) dans le cadre du programme d’échange du Groupe de travail Formations d’Euro Contrôle Route (ECR) et dans le sillage de la présidence roumaine d'ECR pour l’année en cours et jusqu’à juin 2009. L’Échange avait été planifié comme une combinaison de ses deux niveaux, l’aspect pratique étant supporté par le théorique.

En théorie, nous avons donné à dix-huit nos collègues un aperçu de l’autorité des transports routiers roumaine (ARR) en leur présentant les principes de son fonctionnement tout en mettant l’accent sur l’inspection routière et en nous efforçant de leur faire percevoir les principales dispositions du système de sanctions ainsi que l’application du système de qualité dans les responsabilités et les attributions qui en découlent. Les présentations nous ont permis d’arriver à un point de vue commun sur l’interprétation des notes d’orientation de la Commission européenne relative à certaines dispositions des règlements 561/2006 et 3821/85 et de la directive 2006/22.

En pratique, nos collègues ont participé à un contrôle routier qui fut l’occasion de montrer les procédures de contrôle et l’application du logiciel Tachoscan par nos inspecteurs et constitua un bon point de départ pour les discussions qui ont suivi. Ces débats se sont concentrés sur le partage d’informations, les procédures de contrôle et les meilleures façons de détecter les fraudes dans la manipulation du tachygraphe.

Au début, l’échange multilatéral avait clairement défini des objectifs tels que de renforcer la consultation entre tous les pays concernés et d'échanger des données et des expériences sur les nouvelles technologies et les procédures actuelles. Nous avons constaté avec plaisir qu’au cours de cet échange tous les participants ont appris à travailler ensemble grâce à une bonne communication et à la coopération entre les trois groupes de travail qui avaient été constitués. Ils ont également tous contribué à réduire la barrière linguistique réalisant ainsi les objectifs préétablis et identifiant les principales différences entre les pays concernés dans le domaine des transports routiers.


X  Recent articles
Tous articles