C.A.S.H. - Un "reality check" sur la sécurité du transport routier européen

Bruxelles, le 14 avril 2011

M. Gerard Schipper a assisté à cet événement au nom du Comité exécutif avec le représentant de TISPOL, M. Bonthuis. ECR a été sollicité pour participer à cet événement en raison de son expertise sur les fraudes aux tachygraphes digitaux.
C.A.S.H est l'abréviation de Connecting Authorities for Safer Heavy goods traffic dans la région de la mer Baltique. Ce projet financé par l'UE, qui doit durer 36 mois (septembre 2007 à septembre 2012) , rassemble différentes organisations de la région de la mer Baltique (pays baltes et scandinaves ainsi que l'Allemagne) qui œuvreront ensemble à améliorer les contrôles des poids lourds.
Cet événement a bénéficié d'intéressantes contributions académiques de la région et du Conseil européen pour la sécurité du transport (ETSC) montrant une fois de plus que 85 % de tous les accidents impliquant des camions peuvent être attribués à une erreur humaine, 5 % à l'infrastructure et 5 % à des défauts techniques du véhicule.
A l'issue de ce séminaire, les gestionnaires du projet C.A.S.H ont demandé à ECR de contribuer au projet : le groupe de travail ECR sur les tachygraphes (TWG, un groupe de travail conjoint ECR et TISPOL) préparerait des formations spécifiques portant sur le contrôle des fraudes aux tachygraphes digitaux. Dans un futur proche, de nouveaux contacts permettront d'établir s'il est possible d'organiser deux à trois formations dans la région.
Le Comité exécutif estime quant à lui que participer à ce projet serait une bonne occasion d'établir des liens plus forts avec les différents Etats de la région de la mer Baltique.


X  Recent articles
Tous articles