Conférence ECR pour les cadres moyens, 2011

La Conférence ECR pour les cadres moyens a eu lieu les 17 et 18 mai. Cette conférence se situait dans le prolongement d’une conférence pilote organisée à Gatwick en 2009. Elle a été accueillie dans les bureaux du Benelux qui en hébergent également le secrétariat.


Le public visé par cette conférence, les cadres moyens, peut être défini comme suit : Le personnel d’inspection qui a une connaissance claire et quotidienne du terrain et qui est également en mesure d’influencer les pratiques des contrôles et la politique de leur organisation.
Cet événement a réuni des participants de onze États membres : La Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Luxembourg, l'Espagne, la Hongrie, la Roumanie, la Slovénie, la Pologne, l’Irlande et les Pays-Bas.



Les sujets suivants y ont notamment été abordés :

  • Comment concilier l’augmentation incessante des compétences requises et les coupes sombres dans les effectifs et les budgets ?

    • Est-ce que des contrôles basés sur les taux de risque peuvent aider et dans quelle mesure ?

  • Comment des solutions informatiques et la récolte de données peuvent-elles contribuer à un déploiement plus efficace du personnel ?

  • Comment mesurer la réussite ? Comment convaincre de l’importance d’une inspection routière efficace ?

  • Peut-on concevoir les contrôles autrement, à savoir supervision de système ?

  • La fatigue et les accidents de la route : Comment observer le problème ?

 

  • Les présentations ont été fournies par VOSA, BAG, IVW et le professeur Karel Brookhuis de l’Université d’Utrecht. Les participants ont également eu l’opportunité de discuter de ces présentations en petits groupes au cours des ateliers et sur la base des points de discussion fournis par les orateurs.

     

  •  La conférence de deux jours a abouti aux conclusions suivantes :

    • Bien que toutes les personnes en présence aient perçu la valeur des contrôles basés sur les risques, le concept n’a pas (encore entièrement) été mise en œuvre dans tous les États membres.
    • Les pratiques et la philosophie des contrôles et les compétences des services d’inspection varient fortement d’un état membre à l’autre.
    • Presque tous les États membres récoltent des données activement mais leur échange pourrait encore être amélioré. Les états membres devraient décider ensemble de la façon dont ils peuvent récolter les informations plus efficacement.
    • Le fait d’observer les phénomènes de fatigue d’un point de vue différent était relativement nouveau pour les participants à la conférence mais a cependant déclenché un débat intéressant.

    L’évaluation a mis en évidence qu’il est nécessaire de mener des discussions avec des collègues à ce niveau pour échanger des expériences et des meilleures pratiques. Le programme d’échange établi par ECR a fourni cette possibilité aux contrôleurs mais pas, jusqu’à présent, aux cadres (moyens). Au cours de la conférence proprement dite, des accords ont été passés entre les participants pour discuter plus en détail de ces matières au cours des prochains mois.
     


    X  Recent articles
    Tous articles